Comment investir dans le secteur bancaire

article picture

Au casino, on dit que la banque gagne toujours. Rappelez-vous bien de cette rĂšgle avant de de commander votre troisiĂšme Gin Tonic Ă  la table de bingo. Mais qu'en est-il dans le monde de l'investissement ? Les casinos jouent Ă  domicile et ont tout le personnel de leur cĂŽtĂ©. Les banques ont des rĂ©gulateurs et des banques centrales pour contrĂŽler les marchĂ©s et ajuster les taux d'intĂ©rĂȘt. Cela signifie-t-il que vous avez toutes les chances de gagner si vous investissez dans les entreprises qui gĂšrent l'argent de tout un chacun ?

Pour vous donner une idĂ©e de l'Ă©volution rĂ©cente du prix des actions bancaires : si vous aviez investi 1 000 € dans l'ETF SPDR Financial Sector au dĂ©but de 2021, aujourd'hui, Ă  la mi-octobre, vous auriez environ 1 383 €, ce qui n'est pas mal ; mais le mĂȘme montant investi dans l'indice technologique Nasdaq Ă  la mĂȘme pĂ©riode vaudrait 1 533 €.

Examinons de plus prÚs ce secteur essentiel mais souvent diabolisé de l'économie.

‍

Comment les banques gagnent de l'argent

‍

Les banques avec lesquelles nous traitons au quotidien ont un modĂšle Ă©conomique relativement simple : elles assurent la sĂ©curitĂ© de votre argent, tout en vous aidant Ă  effectuer des transactions, Ă  gĂ©rer vos paiements, et aussi Ă  vous prĂȘter de l'argent lorsque vous en avez besoin. En contrepartie, pour les dĂ©pĂŽts et les transactions, elles peuvent facturer des frais ou des commissions, et surtout, grĂące aux prĂȘts, elles perçoivent de juteux intĂ©rĂȘts : leur principale source de revenus.

Ce type d'activité financiÚre est connu sous le nom de services bancaires. Les entités qui les proposent se consacrent à la banque personnelle ou de détail lorsqu'elles s'adressent à des particuliers ou à des personnes physiques. Lorsqu'elles couvrent les besoins des entreprises, on parle de banque d'entreprise, commerciale ou d'affaires.

Mais ce ne sont pas les seuls types de banques qui existent. Il existe Ă©galement des sociĂ©tĂ©s axĂ©es sur les services d'investissement. La banque d'investissement a, d'une certaine maniĂšre, le mĂȘme objectif que les plateformes de crowdfunding telles que Kickstarter, utilisĂ©es par vos amis pour financer la sortie de leur disque, livre ou court-mĂ©trage. Elles financent des projets Ă  plus grande Ă©chelle, contribuant par millions Ă  la crĂ©ation ou Ă  la croissance de start-ups. Mais elles aident aussi les grandes entreprises Ă©tablies Ă  rĂ©aliser des fusions ou des acquisitions, ou mĂȘme Ă  construire de grandes infrastructures publiques, comme des routes ou des chemins de fer, grĂące Ă  l'achat de grandes quantitĂ©s d'obligations. Ces services sont facilitĂ©s par sa division de conseil.

Les banques d'investissement ont également une branche de trading. Nous avons récemment expliqué comment les entreprises s'introduisent en bourse et en quoi consiste le processus de souscription, vous vous souvenez ? Et bien, ces entités effectuent une tùche d'intermédiation entre l'entreprise qui a besoin d'argent et les investisseurs finaux. Les fonds qu'elles placent dans ces projets sont généralement collectés auprÚs de personnes fortunées, c'est-à-dire de personnes disposant d'au moins un million de dollars d'actifs financiers liquides, et non d'investisseurs particuliers comme le commun des mortels. Dans ces institutions financiÚres haut de gamme, les gestionnaires de patrimoine investissent la fortune des millionnaires dans le but de la faire fructifier davantage, et réalisent des profits ou des pertes en fonction de l'évolution des investissements sur les marchés financiers.

Parmi les exemples d'entités axées sur les services bancaires, citons l'américain Wells Fargo ou le groupe espagnol Santander.Dans le domaine des banques d'investissement, on pourrait citer Goldman Sachs.

Il existe également ce qu'on appelle des banques universelles, de grandes entreprises qui combinent les deux activités, les services bancaires commerciaux et d'investissement. Dans le catalogue de Vivid, vous pouvez en trouver quelques-unes, comme Bank of America, Citigroup, JPMorgan Chase, Deutsche Bank, HSBC Holdings ou ING Group.

Ce qui fait bouger les prix des actions du secteur bancaire

Le modÚle économique des banques est plus simple et moins gourmand en ressources que celui de n'importe quelle industrie. Elles sont considérées comme des valeurs de rendement car elles ont tendance à réaliser réguliÚrement des bénéfices et à verser des dividendes. Cela signifie-t-il que le cours de leurs actions est performant ? Pas toujours.

L'activitĂ© des banques, en particulier celles qui s'occupent de la clientĂšle, dĂ©pend d'un Ă©lĂ©ment immatĂ©riel : la confiance. Leur succĂšs repose sur le fait que les clients remboursent leurs prĂȘts et les dĂ©penses qu'ils ont effectuĂ©es sur leurs cartes de crĂ©dit.

Les actions des banques de dĂ©tail sont qualifiĂ©es de valeurs cycliques car elles sont sensibles aux rĂ©cessions. Quand les taux d'intĂ©rĂȘt baissent, leurs bĂ©nĂ©fices diminuent. En outre, si un plus grand nombre de personnes ont tendance Ă  perdre leur emploi, cela signifie qu'il y a plus de chances qu'elles ne puissent pas rembourser leurs prĂȘts ou faire face Ă  leurs paiements par carte de crĂ©dit.

Les banques d'investissement sont beaucoup plus résistantes aux récessions, elles sont donc considérées comme défensives ou non cycliques. Les banques dont le segment de la banque d'investissement est plus développé, comme Goldman Sachs, ont mieux résisté à la pandémie.

Risques et opportunités

En considérant les choses avec plus de recul, nous pouvons constater que les banques qui suivent une progression cyclique n'ont pas été en mesure de se remettre complÚtement de l'important discrédit de réputation que la crise de 2008 a jeté sur ce secteur. C'est pourquoi des investisseurs comme Warren Buffet - la dixiÚme personne la plus riche du monde et PDG de la banque d'investissement à succÚs Berkshire Hathaway - estime que, de maniÚre générale, les actions bancaires sont sous-évaluées.

Un autre point Ă  garder Ă  l'esprit lorsqu'on investit dans le secteur bancaire est que celui-ci peut rĂ©ellement faire bouger l'Ă©conomie. Il exerce une influence Ă©norme sur tous les secteurs par le biais de ses prĂȘts et de son rĂŽle d'intermĂ©diaire essentiel pour la cotation des entreprises en bourse. Comme avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilitĂ©s, le secteur bancaire est fortement rĂ©glementĂ©. Les entitĂ©s disposant d'une licence bancaire ou de courtage doivent se conformer Ă  des contrĂŽles stricts de la part des banques centrales et des rĂ©gulateurs Ă©conomiques.

Pourtant, nous avons tous entendu parler d'entreprises qui ont fait faillite, qui ont dĂ» ĂȘtre renflouĂ©es par les gouvernements ou qui ont connu des scandales comme celui de Wirecard.

La banque traditionnelle doit maintenant aussi réagir à l'émergence rapide de sociétés de technologie financiÚre ou Fintechs telles que Paypal, Square ou Vivid.

Le portefeuille de Vivid regorge d'opportunités d'investissement dans le secteur bancaire. La décision d'investir est, comme toujours, la vÎtre.

‍

Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies Ă  titre de commentaire gĂ©nĂ©ral du marchĂ© et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas ĂȘtre perçues comme des recherches d'investissement (indĂ©pendantes). L'auteur ou les auteurs sont employĂ©s par Vivid et peuvent ĂȘtre investis Ă  titre privĂ© dans un ou plusieurs titres mentionnĂ©s dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent liĂ© de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers Ă  l'exception de ceux dans le domaine des devises nĂ©gociĂ©s par Vivid Money GmbH.