Pourquoi les "meme stocks" sont-ils en hausse ?

article picture

En juin 2020, quelque chose de très bizarre s'est produit. Le mois précédent, Hertz, la société de location de voitures, avait annoncé qu'elle déposait le bilan. Cette annonce n'avait rien d'étrange : après tout, une pandémie mondiale venait de mettre un coup d'arrêt à l'ensemble de l'économie, et les gens ne louaient plus de voitures et ne voyageaient plus du tout. Hertz, qui connaissait déjà des difficultés financières depuis un certain temps, ne pouvait pas survivre à un tel choc. Après l'annonce de la faillite, le cours de l'action a chuté en dessous d'un dollar.

Puis, quelques semaines plus tard, la valeur des actions de la société a commencé à augmenter. Et pas qu'un peu, puisque la hausse a dépassé les 900% ! Hertz avait-il découvert une cachette secrète d'argent ? Non, la société était toujours en faillite. En fait, les investisseurs, dont beaucoup étaient novices en matière d'investissement, ont fait grimper le titre. Cela a duré un certain temps, et Hertz a même essayé de vendre ses propres actions au prix fort pour peut-être sortir de la faillite, mais ce plan a échoué.

Cette anecdote, doit rappeler des souvenirs à tous ceux qui ont passé du temps à lire des articles sur des actions comme Gamestop, Tesla ou même Dogecoin. Rappelons que cette crypto-monnaie est née d'une blague et qu'elle a atteint des sommets après avoir reçu le soutien public d'Elon Musk, le PDG de Tesla.

Alors, qu‚Äôen est-il ? Pourquoi les entreprises ou les actifs en mauvaise sant√© financi√®re, voire en faillite, prennent-ils soudain de la valeur ? Et cela signifie-t-il que vous devriez commencer √† miser sur des entreprises en faillite ?

Quelle est la valeur d'une action ?

Au cŇďur de tout ce sujet se trouve une question tr√®s simple : que valent les actions d'une entreprise ? Les analystes financiers construisent des mod√®les incroyablement complexes pour r√©pondre √† cette question. Ils int√®grent tous les r√©sultats publi√©s par les entreprises dans leur rapport sur les b√©n√©fices, essaient d'obtenir des dirigeants des informations suppl√©mentaires et estiment combien d'argent l'entreprise gagnera au cours des 12 prochains mois, voire plus. Toutes ces informations sont ensuite int√©gr√©es dans une formule qui permet de calculer le prix de l'action.

Mais les actions ne sont pas li√©es √† cette logique. Sur les march√©s boursiers, les actions sont tout simplement achet√©es et vendues. Leur prix augmente ou diminue en fonction de l'offre et de la demande. Bien s√Ľr, la plupart des investisseurs essaient d'acheter une action dont ils pensent qu'elle a le potentiel de gagner de la valeur, parce que la soci√©t√© se porte bien, et de la vendre lorsqu'ils pensent qu'elle ne progressera plus. Mais au final, les actions valent ce que les gens sont pr√™ts √† payer pour elles.

Supposons qu'un jour, un million d'investisseurs décident d'acheter les actions d'une entreprise quelconque, quelle que soit sa qualité. L'incroyable demande d' actions ferait grimper le prix. Maintenant, la logique voudrait qu'à un moment donné, le prix monte tellement que les investisseurs cessent d'acheter et commencent à vendre, afin d'encaisser leurs bénéfices. Un peu comme quand on gonfle un ballon et qu'on essaie de s'arrêter juste avant qu'il n'éclate.

Mais que se passerait-il si les investisseurs ne s'arrêtaient pas ? Et s'ils étaient motivés par d'autres raisons et décidaient de ne pas se soucier des bénéfices, mais de continuer à faire gonfler le prix des actions ? Théoriquement, rien ne peut vraiment les arrêter. Et c'est en fait ce qui est arrivé à Gamestop, à quelques petites différences près.

La montée en puissance des petits investisseurs

Il existe une raison pour laquelle cette tendance s'accentue aujourd'hui. Ces derni√®res ann√©es, les applications de trading ont permis √† un public qui en √©tait auparavant exclu d‚Äôacc√©der √† la bourse. L'√©poque o√Ļ il fallait √™tre un homme blanc respectable d'√Ęge moyen, en costume, avec un courtier personnel pour investir est r√©volue. Si vous avez un smartphone et quelques euros disponibles, vous pouvez investir aussi facilement que n'importe qui.

L'afflux soudain de tant de personnes qui ne connaissent pas grand-chose aux anciennes règles de l'investissement change la donne. Ensemble, ces nouveaux investisseurs disposent d'un capital considérable - pensez à ce que représentent quelques euros multipliés par des millions de personnes - et ils ne se soucient pas de ce que disent les analystes.

Cela signifie-t-il que vous devez investir dans des entreprises en faillite ? Absolument pas. Une soci√©t√© en faillite reste une soci√©t√© en faillite, et m√™me s'il y a toujours une chance que vous surfiez sur une vague ascendante, il y a une chance encore plus grande que ce soit sur une vague descendante. Vous pouvez gagner 1 000 euros, mais vous pouvez tout aussi bien perdre 1 000 euros.  

Cela dit, les règles changent et l'ancien système qui consistait à déterminer quand une action avait atteint son sommet n'est plus aussi efficace qu'avant. Certaines entreprises comme Tesla, dont le cours de l'action la rend plus importante que des constructeurs automobiles qui vendent dix fois plus de voitures qu'elle, pourraient conserver leurs valorisations à un niveau excessivement élevé pendant un moment.

Alors, qu'est-il arriv√© √† Hertz en fin de compte ? Tout d'abord, l'entreprise est toujours en faillite. Les actionnaires, qui sont les derniers √† pouvoir pr√©tendre √† une quelconque compensation une fois que la soci√©t√© aura termin√© sa proc√©dure de faillite, se retrouveront avec une somme tr√®s faible. √Ä l'heure o√Ļ nous √©crivons ces lignes, l‚Äôaction de Hertz vaut environ 1,60 dollar - un prix toujours plus √©lev√© que celui qu'elle avait apr√®s sa d√©claration de faillite, mais bien loin de la valeur qu'elle a eue pendant un bref moment en juin 2020.

Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies à titre de commentaire général du marché et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas être perçues comme des recherches d'investissement (indépendantes). L'auteur ou les auteurs sont employés par Vivid et peuvent être investis à titre privé dans un ou plusieurs titres mentionnés dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent lié de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers à l'exception de ceux dans le domaine des devises négociés par Vivid Money GmbH.