Comment investir dans l'industrie pharmaceutique

article picture

DÚs le début de la pandémie, une course s'est engagée pour créer un vaccin contre le Covid-19. Depuis lors, les entreprises pharmaceutiques sont constamment dans les médias, sur les lÚvres - et les bras - de chacun.

Le cours des actions des entreprises qui ont atteint la ligne d'arrivĂ©e en premier sont montĂ©s en flĂšche. Mais dans le mĂȘme temps, dĂšs qu'une news remettant en cause leur efficacitĂ© est apparue, la valeur de leurs titres a chutĂ© de plusieurs points en une seule journĂ©e.

Vous pourriez donc vous demander si le secteur pharmaceutique est un bon investissement.

Quels éléments prendre en compte avant d'investir dans le secteur pharmaceutique ?

Le secteur des biotechnologies est depuis longtemps considéré comme un investissement intéressant. En fait, l'investisseur probablement le plus célÚbre du monde, Warren Buffet, parie dessus depuis des décennies. Examinons les particularités et les risques de cette industrie avant d'évaluer la situation actuelle.

La premiĂšre chose Ă  garder Ă  l'esprit est que la recherche et le dĂ©veloppement de mĂ©dicaments prennent du temps et sont coĂ»teux. Le temps moyen nĂ©cessaire pour faire approuver un mĂ©dicament ou un vaccin par l'Agence europĂ©enne des mĂ©dicaments (AEM) ou la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis est de 10 Ă  15 ans et coĂ»te en moyenne 2,6 milliards de dollars. Oui, 10 ans ! Le fait que nous ayons obtenu un vaccin contre le coronavirus en moins d'un an Ă©tait pratiquement impensable avant que cela ne se produise.

En prime, aprĂšs ĂȘtre passĂ©s par tous ces essais, les organismes de rĂ©glementation doivent encore approuver les mĂ©dicaments. C'est, par exemple, l'Ă©tape Ă  laquelle se trouve actuellement le vaccin russe Spoutnik V, qui est en cours d'Ă©valuation par l'OMS et l’AEM.

Une fois qu’un mĂ©dicament a Ă©tĂ© autorisĂ© et mis sur le marchĂ©, il peut avoir du succĂšs ou non. Comme tout produit, il doit trouver son crĂ©neau et obtenir le soutien des gouvernements et des caisses d'assurance maladie. Ajoutez Ă  cela la pression du temps, car les entreprises pharmaceutiques ne conservent leurs brevets que pendant 20 ans. Pendant cette pĂ©riode, l'entreprise doit rĂ©cupĂ©rer son investissement et rĂ©aliser un bĂ©nĂ©fice. Une fois le brevet expirĂ©, les sociĂ©tĂ©s de gĂ©nĂ©riques peuvent fabriquer leurs propres versions Ă  des prix infĂ©rieurs.

De plus, mĂȘme aprĂšs l'autorisation du mĂ©dicament, il existe toujours un risque d'effets secondaires non encore dĂ©couverts qui peuvent conduire Ă  son retrait du marchĂ©. Il n'est pas rare de voir de temps en temps dans la presse une entreprise pharmaceutique confrontĂ©e Ă  des poursuites judiciaires parce que ses mĂ©dicaments sont jugĂ©s dangereux. Par exemple, rĂ©cemment, un groupe important de personnes en Californie a intentĂ© un procĂšs Ă  Johnson & 

Johnson, Teva Pharmaceutical, Endo International et AbbVie. Elles les accusent d'avoir provoqué une épidémie de dépendance aux opioïdes en cachant le fait que leurs analgésiques contiennent des substances qui créent une dépendance.

Dans certains cas, les entreprises modifient la formule de leur médicament et le remettent sur le marché, mais à ce moment-là, le produit peut déjà avoir été remplacé par un concurrent.

Comme vous pouvez le constater, le succÚs commercial d'un médicament dépend de nombreux facteurs.

Dans quelles entreprises puis-je investir ?

Pour vous donner un aperçu du secteur, nous allons mentionner quatre entreprises que vous connaissez probablement pour avoir utilisé leurs produits ou pour en avoir entendu parler dans les médias.

Pfizer

Le laboratoire pharmaceutique new-yorkais, fondé en 1849, est connu pour l'un des médicaments légaux les plus célÚbres au monde : le Viagra. Pfizer développe également une longue liste de médicaments allant des anti-inflammatoires aux thérapies contre le cancer, dont plusieurs médicaments à succÚs, qui génÚrent plus d'un milliard de dollars de bénéfices par an. Il s'agit notamment du bain de bouche Listerine, de l'antidépresseur Zoloft ou du Lipitor, un médicament qui contrÎle le cholestérol. Pfizer a récemment perdu le brevet du Viagra, qui représentait une grande partie de ses revenus.

L'année derniÚre, Pfizer est devenu le partenaire de fabrication du vaccin Covid-19 développé par l'entreprise allemande BioNTech. S'il est vrai que le cours de l'action a doublé au cours des dix derniÚres années, l'année derniÚre a été curieusement capricieuse. Les revenus ont été trÚs bons, mais le bénéfice par action n'a pas répondu aux attentes des investisseurs. Pour 2021, Pfizer prévoit que les recettes provenant des ventes du vaccin Covid-19 s'élÚveront à 26 milliards de dollars, soit une hausse de 73 % par rapport à l'année derniÚre.

AbbVie

AbbVie est une entreprise dérivée des Laboratoires Abbott, qui se consacre exclusivement à la recherche et au développement de médicaments. Elle a été scindée en deux sociétés juste avant l'expiration du brevet de l'Humira en Europe. Il s'agit du médicament sur ordonnance le plus vendu au monde, dans le but d'éviter un fort impact financier sur Abbott. L'anti-inflammatoire représente la moitié des ventes de la société. AbbVie produit également le Skyrizi, pour le psoriasis, et le Rinvoq, pour l'arthrite.

Depuis son introduction en bourse en 2013, le cours de l'action a été multiplié par trois.

AstraZeneca

AstraZeneca est née en 1999 de la fusion de la société suédoise Astra AB et du groupe britannique Zeneca. Cette entreprise pharmaceutique produit des médicaments pour traiter le cancer et les maladies cardiovasculaires, respiratoires et neurologiques, entre autres.

MalgrĂ© la mise au point de l'un des premiers vaccins contre le Covid-19 - en collaboration avec l'UniversitĂ© d'Oxford -, l’annĂ©e Ă©coulĂ©e n'a pas Ă©tĂ© aussi bonne que celle de ses concurrents. L’efficacitĂ© d’AstraZeneca a d'abord Ă©tĂ© mise en doute, puis ses effets secondaires ont suscitĂ© des rĂ©ticences. En outre, l'Union europĂ©enne a poursuivi l'entreprise pour ne pas avoir respectĂ© les dĂ©lais convenus pour la livraison des vaccins. Contrairement Ă  Pfizer, ce vaccin a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© sans but lucratif, ce qui est logique si l'on considĂšre que 97 % de son dĂ©veloppement a Ă©tĂ© financĂ© par des fonds publics. Or, il apparaĂźt aujourd'hui qu'il ne parvient mĂȘme pas Ă  couvrir ses coĂ»ts.

Mais les performances de l'entreprise ne dépendent pas uniquement de ce vaccin. Si vous observez ses résultats au cours des dix derniÚres années, vous constaterez que la valeur de ses actions a plus que doublé.

Moderna

La petite derniÚre. Moderna est une société de biotechnologie américaine axée sur le développement de médicaments à base d'ARN messager. Cette technologie avait été utilisée et abandonnée par d'autres entreprises car les effets secondaires rendaient les essais infructueux. Lorsqu'elle est entrée en bourse en 2018, elle a réussi à lever 600 millions de dollars en vendant 8 % de ses actions, ce qui a porté la valeur de l'entreprise à 7,5 milliards de dollars, ce qui en fait la plus grande introduction en bourse d'une entreprise de biotechnologie à ce jour.

Le vaccin Covid a Ă©tĂ© le premier produit de Moderna Ă  ĂȘtre commercialisĂ© et a permis Ă  l'entreprise de dĂ©gager pour la premiĂšre fois des bĂ©nĂ©fices au premier trimestre 2021 : 1,73 milliard de dollars. En 2021, elle prĂ©voit de percevoir 1,9 milliard de dollars de revenus grĂące aux accords commerciaux qu'elle a dĂ©jĂ  signĂ©s.

Aujourd'hui, Moderna veut utiliser cette technologie pour mettre au point d'autres vaccins. Les prévisions sont trÚs optimistes, sans précédent dans le secteur, ce qui explique que le cours de l'action ait augmenté de plus de 400 % en deux ans seulement.

Devrais-je donc investir dans l'industrie pharmaceutique ?

Investir dans les sociétés pharmaceutiques est un pari risqué. Comme nous l'avons expliqué plus haut, il s'agit d'entreprises qui ont besoin de beaucoup de ressources et de temps pour commencer à générer des bénéfices, et de nombreux facteurs peuvent entraßner une chute soudaine de leur valeur.

Ainsi, depuis quelques semaines, les dirigeants politiques américains et européens débattent de l'opportunité de lever les brevets sur les vaccins Covid-19 afin de permettre à un plus grand nombre de personnes dans le monde d'y avoir accÚs et de lutter contre la pandémie le plus rapidement possible. Moderna affirme que cela n'affectera pas ses bénéfices, mais malgré cela, ses actions et celles de Pfizer ont chuté de plusieurs points depuis l'annonce de la nouvelle.

Nombre de ces sociĂ©tĂ©s se sont trĂšs bien comportĂ©es durant ces derniĂšres annĂ©es, mais, comme nous le disons toujours, le succĂšs passĂ© ne garantit pas celui de demain. Une entreprise pharmaceutique qui se porte bien aujourd'hui peut perdre les brevets de ses produits les plus vendus dans quelques annĂ©es, et si elle n'a pas dĂ©veloppĂ© de nouveaux produits performants, elle peut ne pas ĂȘtre en mesure de s'en remettre. Il est donc essentiel d'Ă©valuer non seulement combien de mĂ©dicaments sont sur le marchĂ©, mais aussi combien sont en cours de dĂ©veloppement.

Les investisseurs débutants ont tendance à opter pour les grandes entreprises, dont la gamme de produits est plus large, car c'est un moyen de se diversifier et de minimiser les risques.

Avec votre application Vivid, vous pouvez investir dans de nombreuses sociétés pharmaceutiques, telles que Pfizer, AbbVie, Moderna et AstraZeneca, ainsi que Merck & Co, Bayer, Bristol Myers Squibb et Johnson & Johnson, pour ne citer qu'elles. La décision de le faire vous appartient, comme toujours.

‍

Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies Ă  titre de commentaire gĂ©nĂ©ral du marchĂ© et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas ĂȘtre perçues comme des recherches d'investissement (indĂ©pendantes). L'auteur ou les auteurs sont employĂ©s par Vivid et peuvent ĂȘtre investis Ă  titre privĂ© dans un ou plusieurs titres mentionnĂ©s dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent liĂ© de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers Ă  l'exception de ceux dans le domaine des devises nĂ©gociĂ©s par Vivid Money GmbH.

Open your free account now
Enter your phone number and we'll send you a link to download the Vivid app
Show QR-code to download an app