Qu'est-ce que le blanchiment d'argent ?

article picture

Lorsque nous parlons de blanchiment d’argent, la majoritĂ© des personnes ont Ă  l'esprit l'image de gangsters de la vieille Ă©cole assis devant des liasses de billets en fumant des cigares et en manigançant l'ouverture d'un commerce douteux pour blanchir leur argent sale. En rĂ©alitĂ©, le blanchiment d'argent est beaucoup plus complexe et, au cours des derniĂšres annĂ©es, la technologie a rĂ©volutionnĂ© et multipliĂ© les maniĂšres de blanchir l'argent.

Avant de se plonger dans les dĂ©tails les plus croustillants – et non moins illĂ©gaux – du blanchiment d'argent, prĂ©sentons-le briĂšvement.   

‍

D'une source A vers une source B

‍

Le terme « blanchiment d'argent » semble provenir de la mafia italienne implantĂ©e aux États-Unis, oĂč Al Capone aurait achetĂ© des laveries automatiques pour confondre des profits illĂ©gaux gĂ©nĂ©rĂ©s par la prostitution et les ventes de liqueurs de contrebande avec des produits issus de ventes lĂ©gitimes. Pour simplifier, c'est l'acte de gagner de l'argent provenant d'une source A mais qui semble provenir d'une source B, oĂč la source A est une activitĂ© criminelle et la source B, une source lĂ©gitime. En pratique, les criminels essaient de masquer la provenance illicite de capitaux et Ă  confĂ©rer Ă  ces derniers une apparence de lĂ©gitimitĂ©

Prenons un exemple pour illustrer ce mécanisme. Imaginons que vous exerciez une activité lucrative et parfaitement illégale, par exemple un réseau de distribution de drogue. Le montant de vos encaissements en espÚces mal acquis est trop important pour le cacher des autorités sans éveiller des suspicions. Vous ne pouvez pas verser ce montant sur un compte bancaire sans expliquer la provenance de l'argent. Vous commencez ainsi à verser les fonds dans une entreprise semblant légitime : par exemple une pizzéria tenue par un fidÚle associé, qui sera indemnisé pour la peine.

Vous injectez une majoritĂ© de l'argent provenant de la vente de la drogue dans la pizzĂ©ria (investissement dans des Ă©quipements de cuisine, des aliments, des fournitures, des services et mĂȘme de la main d'Ɠuvre).

Une fois que l'argent est intĂ©grĂ© dans le bilan, les fonds illicites se confondent avec les gains lĂ©gitimes provenant du paiement des clients. Il est pratiquement impossible de dĂ©terminer si une dĂ©pense donnĂ©e provient d'un fonds lĂ©gitime ou illĂ©gal – la rĂ©ponse est sans doute « les deux », ce qui est le but recherchĂ©.

Pour des observateurs non avertis, vous dirigez un commerce de pizzas trĂšs florissant, et entiĂšrement transparent, rien de plus. L'origine de vos revenus semble maintenant lĂ©gitime et vous vous sentez en sĂ©curitĂ©, mĂȘme si la majoritĂ© de vos revenus provient d'une activitĂ© qui, en gĂ©nĂ©ral, vous conduirait tout droit en prison. C'est un exemple classique du mĂ©canisme de blanchiment d’argent. Mais comme je l'ai Ă©voquĂ©, le blanchiment d'argent peut ĂȘtre bien plus complexe. 

‍

Comment cela fonctionne-t-il ? Un

mécanisme par trois étapes

‍

Le blanchiment d'argent est un mĂ©canisme par trois Ă©tapes : le placement, l'empilage et l'intĂ©gration. L'argent sale n'est pas considĂ©rĂ© comme propre tant que la derniĂšre Ă©tape n'est pas terminĂ©e. 

Placement

Avant toute chose, le « nettoyage » de l’argent requiert l’introduction dans le systĂšme financier de fonds provenant d'opĂ©rations dĂ©lictueuses. Cette phase est particuliĂšrement risquĂ©e en raison des obligations de dĂ©claration des dĂ©pĂŽts dĂ©passant un certain montant (le montant varie en fonction du pays). Et, en gĂ©nĂ©ral, les personnes aiment poser des questions lorsque d'importantes sommes d'argent semblent arriver de nulle part. 

Avez-vous entendu parler du schtroumpfage ? C'est une des maniĂšres les plus courantes d'introduire des gains provenant d'opĂ©rations dĂ©lictueuses dans le systĂšme financier. Le schtroumpfage est l'art de fractionner les dĂ©pĂŽts de capitaux en versements de faible valeur, gĂ©nĂ©ralement dans diffĂ©rents comptes. Des participants de plus bas Ă©tage (des schtroumpfs) effectuent des versements physiques en banque sur les comptes de leurs responsables. Certains blanchisseurs de capitaux choisissent des systĂšmes financiers alternatifs, comme les cryptodevises pour Ă©chapper aux contrĂŽles. 

D'autres alternatives au schtroumpfage incluent le versement d'argent dans les comptes d'une sociĂ©tĂ© existante ou le dĂ©guisement de l'argent sale dans une transaction (par exemple, des produits qui ne seront jamais fournis). 

Empilage

L'argent est maintenant introduit dans le systĂšme financier et votre entreprise lĂ©gitime couvre toutes les activitĂ©s illĂ©gales que vous rĂ©alisez hors carnet d'ordres. Mais ce n'est que la partie Ă©mergĂ©e de l'iceberg. Pour une personne avertie, votre argent sale est toujours trĂšs sale. C'est ici que l'empilage entre en jeu. 

L'empilage est l'Ă©tape oĂč l'argent illicite est confondu avec l'argent lĂ©gitime ou circule en permanence. Un empilage rĂ©ussi consiste Ă  multiplier les opĂ©rations bancaires complexes qui brouillent les pistes de l'origine du placement initial. Le processus varie considĂ©rablement selon le mĂ©canisme de blanchiment d'argent que vous suivez, mais dans tous les cas, l'objectif est le mĂȘme : rendre difficile, mĂȘme pour un expert-comptable qualifiĂ©, de diffĂ©rentier des fonds provenant de transactions lĂ©gales de fonds placĂ©s Ă  des fins de blanchiment. L'argent illicite peut ĂȘtre utilisĂ© pour jouer Ă  des jeux de hasard et d'argent, il peut ĂȘtre placĂ© dans des actions, converti dans diffĂ©rentes devises puis utilisĂ© pour acheter des produits financiers comme des polices d'assurance vie.  

Plus vous empilez des sommes importantes d'argent, plus ces opĂ©rations doivent ĂȘtre complexes et variĂ©es. 

Intégration

L'intĂ©gration est l'Ă©tape finale oĂč les fonds blanchis deviennent lĂ©gitimes et sont introduits dans l'Ă©conomie par des transactions lĂ©gales. Ce stade du processus implique gĂ©nĂ©ralement des transactions lĂ©gales uniquement ; c'est pourquoi cette phase du mĂ©canisme de blanchiment d'argent est considĂ©rĂ©e comme la partie la moins risquĂ©e. 

Il est aussi commun d'utiliser des espĂšces introduites pour acheter des actifs qui faciliteront le blanchiment d'argent ultĂ©rieur. Si l'on reprend l'exemple simplifiĂ© de notre pizzĂ©ria, une transaction d'intĂ©gration peut impliquer l'achat d'un nouveau four ou la passation d'une commande groupĂ©e d'ingrĂ©dients pour pizza. 

‍

Blanchiment d’argent : concrĂštement, dans la vie rĂ©elle

‍

Vous connaissez maintenant la base du mĂ©canisme de blanchiment d'argent. Peu importe si c'est un peu confus. Prenons un exemple concret pour comprendre comment le mĂ©canisme par trois Ă©tapes fonctionne dans la vraie vie. 

Le systĂšme de paiement au comptant

Vous souvenez-vous de notre pizzĂ©ria ? Plaçons, empilons et intĂ©grons notre argent blanchi dans cette pizzĂ©ria. 

Placement : Ă  ce stade, nous apportons notre argent, en gĂ©nĂ©ral des espĂšces, au gĂ©rant de la pizzĂ©ria. Il le range et attend que son activitĂ© dĂ©marre. 

Empilage : au fur et Ă  mesure que le restaurant vend des pizzas, le gĂ©rant glisse une somme illĂ©gale en espĂšces dans les profits lĂ©gitimes. Cela peut ĂȘtre un faux client qui, sur le papier, commande une pizza, mais l'argent est en rĂ©alitĂ© inscrit au registre. Nous pouvons sortir et acheter de la farine avec les espĂšces provenant d'activitĂ©s illicites, faire des pizzas et inscrire les profits comme appartenant au restaurant. 

IntĂ©gration : À la fin de la journĂ©e, vos espĂšces se sont lentement transformĂ©es en bĂ©nĂ©fice comptable pour le restaurant. Vous prenez les espĂšces gĂ©nĂ©rĂ©es par la vente de pizzas, dont une partie provient d'activitĂ©s dĂ©lictueuses, et vous les dĂ©posez en banque, au titre des recettes quotidiennes produites par le restaurant. Vous consignez le tout comme une activitĂ© lĂ©gitime, vous effectuez une dĂ©claration de revenus et, pour finir, vous profitez de votre argent sale. À condition de ne pas ĂȘtre dĂ©masquĂ©, bien sĂ»r. 

Cette présentation décrit briÚvement le mécanisme de blanchiment d'argent et la structure sur laquelle il se fonde. Cette grave menace produit des effets dévastateurs sur le systÚme financier et permet aux personnes de tirer profit de leurs activités criminelles.

Mais comment se protĂ©ger de quelque chose que vous ne connaissez pas ? Vous ne pouvez pas, en rĂ©alitĂ©. C'est pourquoi nous avons dĂ©cidĂ© de regarder cela de plus prĂšs. Nous avons l'intention de fournir Ă  nos lecteurs les instruments qui leur permettront de comprendre ce qui se passe autour d'eux : la connaissance est toujours la meilleure forme de protection. 

Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies Ă  titre de commentaire gĂ©nĂ©ral du marchĂ© et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas ĂȘtre perçues comme des recherches d'investissement (indĂ©pendantes). L'auteur ou les auteurs sont employĂ©s par Vivid et peuvent ĂȘtre investis Ă  titre privĂ© dans un ou plusieurs titres mentionnĂ©s dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent liĂ© de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers Ă  l'exception de ceux dans le domaine des devises nĂ©gociĂ©s par Vivid Money GmbH.

Open your free account now
Enter your phone number and we'll send you a link to download the Vivid app
Show QR-code to download an app