Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les introductions en bourse

article picture

Le 7 novembre 2013, une drĂŽle de chose s'est produite. En l'espace de quelques minutes, environ 1 600 personnes sont soudainement devenues millionnaires. La plupart d'entre elles se trouvaient dans la rĂ©gion de la baie de San Francisco, mais certaines se situaient aux quatre coins des États-Unis et mĂȘme plus loin dans le monde.

Toutes ces personnes Ă©taient des investisseurs de Twitter, et en ce jour de novembre, leurs investissements ont soudainement pris une valeur incroyable, car la sociĂ©tĂ© a dĂ©posĂ© son offre publique initiale pour entrer en bourse ou IPO (de l’anglais Initial Public Offer).

Vous savez probablement qu'une IPO est le moment oĂč une entreprise passe du statut de sociĂ©tĂ© non cotĂ©e Ă  celui de sociĂ©tĂ© cotĂ©e en bourse. Mais comment ce processus fonctionne-t-il ? Pourquoi les entreprises le font-elles ? Et qui profite le plus d'une introduction en bourse ?

Pourquoi les entreprises entrent-elles en bourse ?

‍

‍

La plupart des entreprises dans le monde sont non cotées - bien qu'elles aient des actions, ces actions ne sont pas négociées sur une bourse publique et leur valeur ne change pas souvent. Ces actions sont généralement détenues par les fondateurs, les investisseurs (souvent des sociétés de capital-risque) et les employés qui ont des stock options.

Lors d'une IPO, l'entreprise crĂ©e de nouvelles actions, qui sont ensuite vendues au public sur une place boursiĂšre. De cette façon, l'entreprise obtient une somme d'argent importante grĂące Ă  la vente des actions, qu'elle peut utiliser pour se dĂ©velopper sur de nouveaux marchĂ©s ou sur un nouveau secteur d'activitĂ©, par exemple. C'est la principale raison pour laquelle les entreprises procĂšdent Ă  une introduction en bourse : c’est un gros afflux d'argent pour l'entreprise.

Comment fonctionne une IPO ?

‍

‍

Arriver au jour de l'introduction en bourse est souvent l'une des choses les plus difficiles qu'une entreprise puisse faire. Cela demande énormément de temps et d'énergie, sans parler de l'argent, pour mener à bien le processus.

La premiĂšre Ă©tape par laquelle doit passer une entreprise est de trouver un souscripteur : il s'agit gĂ©nĂ©ralement d'une banque d'investissement. Le travail du souscripteur consiste Ă  mesurer l'intĂ©rĂȘt suscitĂ© par les actions de la sociĂ©tĂ©, Ă  fixer un prix pour les actions et Ă  dĂ©cider du nombre d'actions Ă  vendre. Il s'agit d'un exercice d'Ă©quilibrisme : si l'on vend trop peu d'actions, ou Ă  un prix trop bas, l'entreprise gagne moins d'argent qu'elle ne le pourrait. Si elle en vend trop, ou Ă  un prix trop Ă©levĂ©, le prix s'effondre dĂšs le premier jour de nĂ©gociation.

Les souscripteurs, ainsi que les dirigeants de l'entreprise, s'adressent au plus grand nombre possible d'investisseurs lors d'une tournĂ©e de prĂ©sentation. Ils prĂ©sentent la sociĂ©tĂ© Ă  des fonds d'investissement, et ces derniers essaient de dĂ©terminer si la sociĂ©tĂ© est un bon investissement. AprĂšs la tournĂ©e de prĂ©sentation, les souscripteurs utilisent les informations qu'ils ont recueillies pour Ă©valuer l'intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral que pourraient susciter les actions sur le marchĂ© libre.

Fait amusant : ce sont les souscripteurs qui finissent par vendre les actions. Une fois qu'ils ont fixé un prix et un nombre, ils achÚtent ces actions à la société et les vendent ensuite sur le marché libre le jour de l'introduction en bourse. Ils ont également la possibilité de vendre davantage d'actions, ce que l'on appelle une option de surallocation, mais c'est un sujet pour un autre jour.

Les entreprises doivent Ă©galement prĂ©parer un grand nombre de documents avant l'introduction en bourse. Le plus important pour les investisseurs potentiels est le prospectus, un document incroyablement dĂ©taillĂ© qui dĂ©crit ce que fait l'entreprise, pourquoi elle veut entrer en bourse et qui contient surtout des informations financiĂšres dĂ©taillĂ©es sur l'entreprise. Il comprend Ă©galement une section sur les risques, dans laquelle la sociĂ©tĂ© explique toutes les façons dont elle pourrait Ă©chouer. Cette section est particuliĂšrement intĂ©ressante pour les investisseurs et a fait la une de l'actualitĂ© par le passĂ©. Par exemple, Uber, dans son prospectus d'introduction en bourse, a dĂ©clarĂ© que l'entreprise pourrait ne jamais ĂȘtre rentable.

Comment puis-je investir dans une IPO ?

‍

‍

Une fois qu'une sociĂ©tĂ© est cotĂ©e en bourse, tout le monde peut acheter ses actions. Mais l'avantage d'investir dans une IPO vient gĂ©nĂ©ralement de la possibilitĂ© d'acheter les actions au prix de l'introduction en bourse. C'est ce qu'on appelle souscrire Ă  une introduction en bourse. De cette façon, lorsque les actions commencent Ă  ĂȘtre nĂ©gociĂ©es, vous pouvez immĂ©diatement faire des bĂ©nĂ©fices si elles ouvrent Ă  la hausse, ce que prĂšs de 75 % des sociĂ©tĂ©s ont fait dans le passĂ©.

Malheureusement pour les investisseurs individuels, la majoritĂ© des actions des introductions en bourse sont vendues Ă  des fonds d’investissement, des fonds de retraite et d'autres types d'investisseurs institutionnels. Dans une introduction en bourse classique, moins d'un tiers des actions sont vendues Ă  des investisseurs individuels. Ceux-ci ont Ă©galement tendance Ă  faire parti des clients les plus fortunĂ©s de la banque de souscription ou des employĂ©s de la sociĂ©tĂ©, plutĂŽt que des investisseurs sur le marchĂ© libre.

Dans l'exemple de Twitter, beaucoup de ceux qui en ont le plus profité étaient des employés disposant de stock options - grùce à ces elles, ils ont pu détenir des actions avant l'introduction en bourse et profiter de la hausse du prix dÚs l'ouverture des marchés. Pour de nombreux investisseurs individuels, les bénéfices ont été bien moindres : le cours de l'action Twitter a briÚvement grimpé aprÚs son introduction en bourse en 2014, mais il est ensuite tombé en dessous de son cours du premier jour de négociation et n'a pas retrouvé le cours de ses débuts avant 2018.

Cependant, comme l'investissement de dĂ©tail se dĂ©veloppe, les courtiers numĂ©riques commencent Ă  offrir des abonnements aux IPO Ă  leurs utilisateurs. À l'avenir, nous pourrions voir les IPO s’ouvrir Ă  beaucoup plus de monde, car ce domaine autrefois exclusif se dĂ©mocratise.

Comment les entreprises qui viennent d'ĂȘtre introduites en bourse se comportent-elles au-delĂ  du premier jour ? La rĂ©ponse varie d'une annĂ©e Ă  l'autre. Il existe des ETF incluant uniquement des sociĂ©tĂ©s fraĂźchement introduites en bourse, et leur performance est suivie de prĂšs. Une Ă©tude de la banque d'investissement suisse UBS a Ă©galement rĂ©vĂ©lĂ© qu'entre 1975 et 2011, le cours des actions d'une majoritĂ© d'entreprises Ă©tait infĂ©rieur Ă  celui du premier jour aprĂšs cinq ans de mise sur le marchĂ©.

Mais tout le monde ne conserve pas les actions d'une entreprise pendant 5 ans. Pour beaucoup de gens, la souscription Ă  une introduction en bourse se rĂ©sume Ă  la hausse du prix du premier jour. Si vous dĂ©cidez de souscrire, n'oubliez pas de lire attentivement le prospectus. Si la sociĂ©tĂ© est basĂ©e aux États-Unis, vous pouvez le trouver facilement sur le site web de la Securities and Exchange Commission.

Bien entendu, la décision d'investir vous appartient entiÚrement.

‍

Les opinions, recherches, analyses ou autres informations contenues sur ce site Web sont fournies Ă  titre de commentaire gĂ©nĂ©ral du marchĂ© et ne constituent pas des conseils d'investissement, des recommandations et ne doivent pas ĂȘtre perçues comme des recherches d'investissement (indĂ©pendantes). L'auteur ou les auteurs sont employĂ©s par Vivid et peuvent ĂȘtre investis Ă  titre privĂ© dans un ou plusieurs titres mentionnĂ©s dans un article. Vivid Invest GmbH propose en tant qu'agent liĂ© de CM-Equity AG le courtage de transactions d'achat et de vente d'instruments financiers Ă  l'exception de ceux dans le domaine des devises nĂ©gociĂ©s par Vivid Money GmbH.

Open your free account now
Enter your phone number and we'll send you a link to download the Vivid app
Show QR-code to download an app